Qualité de l'air respirable pour les plongeurs

diving-breathing-air-quality

L'air comprimé utilisé par les plongeurs pour respirer est menacé par plusieurs contaminants tels que le dioxyde de carbone, l'humidité et le monoxyde de carbone. L'utilisation de capteurs et d'analyseurs pour contrôler la pureté de l'air comprimé permet de garantir la santé et la sécurité des plongeurs.

Le transmetteur Easidew ou le transmetteur de point de rosée SF82 pour air comprimé de Michell Instruments permettent de surveiller en ligne et en continu le niveau d'humidité dans l'air comprimé. Des contrôles ponctuels du niveau d'humidité dans les bouteilles de plongée peuvent être effectués à l'aide d'un MDM50 portable à réponse rapide, entièrement autonome pour une connexion et un échantillonnage faciles.

Trop d'humidité dans l'air respirable est non seulement inconfortable à respirer mais peut aussi permettre aux bactéries de se développer posant une autre menace pour la santé. La surveillance continue du point de rosée de l'air sortant du système compresseur-sécheur est un moyen économique de contrôler cela. Un tel dsipositif garantit non seulement que la contamination par l'humidité est minimale, mais il est également plus économe en énergie qu'un séchage minuté.

Les analyseurs d'oxygène portatifs AII-3000 ou Palm O2/Palm CO d'Analytical Industries sont des instruments simples à utiliser et très économiques pour vérifier les niveaux d'oxygène et de monoxyde de carbone des bouteilles de plongée. Ils ne nécessitent qu'un entretien minimal et ont une longue durée de vie des piles, jusqu'à 18 mois d'utilisation.