Amélioration de la qualité des granulés en polymère

polymer-chip-drying

Les granulés en polymère polyester comme le PET sont hygroscopiques, ce qui signifie qu'elles absorbent l'humidité de l'atmosphère qui les entoure. Cela pose des problèmes lors des processus de moulage par injection et d'extrusion. Lorsque le PET est chauffé, l'eau qu'il contient l'hydrolyse, ce qui diminue sa résistance et ses qualités esthétiques. Cela signifie qu'avant de pouvoir utiliser le PET dans une machine de moulage, il faut éliminer autant d'humidité que possible dans la résine.

Dans les conditions atmosphériques, la résine peut contenir jusqu'à 0,6% du poids en eau. Les granulés sont chargés dans une trémie, de l'air chaud et sec à environ -50°Cdp est ensuite injecté par le fond de la trémie afin qu'il remonte à travers des granulés, éliminant l'humidité sur son passage. L'air chaud humide quitte le haut de la trémie et passe d'abord par un refroidisseur final, car il est plus facile d'éliminer l'humidité de l'air froid que de l'air chaud. L'air humide frais qui en résulte passe ensuite à travers un lit de dessiccant.

Enfin, l'air sec et frais quittant le lit de dessiccant est réchauffé puis renvoyé à travers le même processus en boucle fermée. La teneur en humidité des granulés doit être inférieure à 30ppm avant le processus de moulage. Toute eau présente lorsque le PET est chauffé hydrolyse rapidement le polymère, réduisant ainsi son poids moléculaire et dégradant ses propriétés physiques.

L'une des propriétés physiques les plus importantes du PET est sa viscosité intrinsèque (IV). L'IV du matériau dépend de la longueur de ses chaînes polymères, plus les chaînes sont longues, plus l'IV est élevée, et plus le matériau sera rigide. Plus les granulés sont humides lorsqu'ils sont chauffés, plus leur IV sera faible, et par conséquent la rigidité physique & l'intégrité du polymère seront réduites, et l'aspect en sera affecté.

Mesure continue en ligne

.

Les sécheurs individuels sont surveillés pour s'assurer que l'alimentation en air est de température inférieure à la limite du point de rosée spécifiée de -50°C et garantir que le matériau mis en oeuvre est traité à un degré satisfaisant.